Soccer féminin – Les Trappeurs échappent leur laissez-passer pour le championnat régional

Tania Charette

Les Trappeurs jouaient leurs deux derniers matchs de la saison régulière dimanche dernier et s’accrochaient toujours à l’espoir d’obtenir un laissez-passer pour le championnat régional. En effet, notre équipe était à un seul de point du 6e rang et d’une participation aux séries de fin de saison.

Pour le premier match de la journée, les Trappeurs affrontaient l’équipe du Collège Montmorency. Nos joueuses, bien conscientes de l’enjeu du match, ont bataillé très fort pour arracher la victoire à l’adversaire par la marque de 1 à 0. La gardienne Karine Chamberland a obtenu le blanchissage et c’est Mélanie Leboeuf, avec son 3e de la saison, qui a fait bouger les cordages.

Avec cette victoire en poche, les joueuses ont alors mis le focus sur le deuxième match de la journée, contre le Cégep St-Laurent. La victoire était primordiale pour accéder au championnat régional. Pendant tout le match, les joueuses de Marie-Victorin se sont démenées afin d’atteindre leur objectif. Anne-Sophie Paquet a marqué pour permettre à son équipe de prendre l’avance 1 à 0 et ses coéquipières ont tout fait pour empêcher l’adversaire de marquer. Malheureusement, à quelques minutes de la fin du match, le Cégep St-Laurent a marqué le but égalisateur qui allait éloigner les Trappeurs de leur objectif.  Avec ce match nul, les Trappeurs se retrouvent donc au 8e rang du classement final, à un seul point de la 6e place, qui donne accès aux séries de fin de saison.

Les joueuses et l’entraîneur étaient évidemment déçus de la tournure des événements, mais l’équipe peut garder la tête haute car elle a bien bataillé au cours de la saison. Rappelons que nos joueuses en étaient à leur première année dans la ligue de soccer intérieur (7 contre 7) et qu’elles ont dû s’adapter à une nouvelle surface de jeu et à de nouvelles tactiques. Les Trappeurs terminent la saison avec une fiche de  3 victoires, 3 défaites et 6 matchs nuls. Ces résultats sont très encourageants et laissent croire que les Trappeurs devraient être en mesure de se démarquer davantage l’an prochain, surtout si l’on considère que l’équipe aura le privilège de s’entraîner dans le nouveau centre sportif du Cégep, sur une surface synthétique à 7 contre 7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>